Photos lequel a le meilleur rendu

Voici donc l’argument premier pour juger un smartphone. Bien-sur, nous avons tous envie de prendre des belles photos en toutes circonstances. Et quel objet avons nous en toutes circonstances : notre « ordiphone ».

En 2004, CNET écrivait : Même si prendre des photos avec son mobile donne rarement un résultat satisfaisant, il existe des moyens d’améliorer la qualité des clichés et d’optimiser cette fonctionnalité pour réaliser des albums et partager ses photos.

Partager instantanément les photos, c’est bien là la force du smartphone.

lgkc9108mEn 2008, LG était persuadé que les smartphones allaient remplacer les appareils photos compact. Déclaration lors de la présentation de LG KC910 à Londres.

 

gizmodosmph

 

Et Gizmodo nous présentait le smartphone du futur.

 

 

 

 

Voila, la machine est en marche et les fabricants d’appareil photo compact n’ont pas forcement fait ce qu’il fallait pour ne pas laisser les constructeurs de smartphone prendre des parts de marché.

Il faut comprendre que les constructeurs d’appareil photo compact n’ont pas mis de puissance de calcul dans leurs appareils et n’ont pas proposé de mise à jour de firmware pour améliorer le rendu des photos ou ajouter de nouvelles fonctionnalités, comme c’est le cas pour les smartphones.

Exemple, le Sony DSC HX60, excellent zoom stabilisé X30. Mais pas de mise à jour pour proposer de nouveaux filtres ou mode de capture.

Ensuite, la partie wifi est trop compliquée à configurer et ne permet pas simplement de partager les photos sur ses réseaux.

Alors pourquoi ne pas simplement tout faire avec son smartphone, même si les photos sont moins contrastées, plus bruitées et que le zoom n’a pour lui qu’une extension numérique.

Oui, les smartphones deviennent de très bons appareils photos. « La photographie immortalise des moments importants de notre vie. Elle permet de figer un moment vécu bien précis, dont on peut décortiquer tous les détails » (cf http://tpephotographie.unblog.fr)

Et les constructeurs, Sony en fait partie, de smartphone font de la partie photo un argument commercial au premier plan. Xiaomi avec son Mi5 présente un produit avec une stabilisation 4 axes, à un prix très attractif mais non destiné au marché Européen.

Ce que précisait CNET en 2004 est toujours d’actualité sur nos smartphones actuels :

Apprenez à améliorer la qualité de vos clichés
L’une des raisons pour lesquelles les utilisateurs conservent leurs photos exclusivement dans leur téléphone est qu’ils sont déçus par leur qualité. Soit les images sont trop floues ou trop délavées, soit la perspective est déformée. Lorsqu’il s’agit de discerner les détails, les appareils photos reflex ou numériques sont plus limités que l’œil humain et ceux des téléphones le sont encore plus. Par conséquent, pour obtenir des photos de qualité optimale, vous devez non seulement appliquer les principes de base de la photographie, mais également savoir comment compenser les lacunes de l’appareil intégré à votre téléphone.
1 – Cadrer votre photo

Le mobile avec appareil photo intégré est un outil exceptionnel pour saisir un instant spontané ou inattendu. Dans cette optique, de nombreux utilisateurs tentent de prendre une photo sans se préoccuper de sa composition. Cette approche n’est pas la bonne si vous souhaitez réellement que vos photos soient à peu près convenables.

•  Utiliser toute l’image
Tout photographe vous dira qu’une des techniques les plus élémentaires consiste à utiliser toute l’image. De nombreux amateurs ont tendance à concentrer leur attention uniquement sur le centre ou le sujet principal de l’image, ignorant le reste de la scène. Lorsque vous prenez en compte toute l’image, vous accordez une attention particulière aux objets présents à l’arrière-plan ou à la périphérie.

•  Excentrer les sujets
Autre règle classique : éviter de placer le sujet principal au centre de l’image. Le fait de l’excentrer légèrement donne une perception plus intéressante de l’espace, comme l’illustre la différence entre les deux images ci-dessous.

Ce cliché est plus intéressant avec les sujets excentrés.

2 – Régler l’éclairage

Il serait appréciable que les conditions d’éclairage soient toujours optimales lorsque l’on prend des photos, mais ce n’est pas le cas. Bon nombre des boutons et molettes que vous trouvez sur les appareils photo classiques permettent de résoudre spécifiquement ce problème. En revanche, contrairement aux appareils reflex 35 mm et appareils numériques dotés de réglages manuels, les téléphones avec appareil photo intégré n’offrent guère de commandes manuelles permettant de manipuler l’objectif pour régler l’éclairage. Sachant cela, vous devrez compenser par vous-même dans les situations d’éclairage délicates.

•  Éviter les scènes à faible éclairage
Comme ils règlent automatiquement la vitesse d’obturation en fonction de la quantité de lumière disponible, les appareils photos des mobiles ont du mal à saisir les détails dans les environnements peu éclairés. La prise de vue dans des contextes lumineux garantit une plus grande vitesse d’obturation et une plus grande profondeur de champ. Par conséquent, plus votre environnement est lumineux, plus l’image est nette. Même un modèle équipé d’un flash intégré n’apporte qu’une aide minime, car sa portée n’est que de 60 à 90 cm environ, contre 3 à 4,5 m pour celle d’un appareil numérique milieu de gamme.

•  Régler le niveau de luminosité
Si l’image qui s’affiche sur votre écran paraît trop sombre ou trop lumineuse, essayez de régler le niveau de luminosité avant de prendre la photo. Lorsque vous effectuerez le réglage, vous pourrez voir la différence à l’écran, notamment lorsque vous photographierez des sujets portant des couleurs lumineuses.

•  Régler la balance des blancs
Dans certains cas, le type d’éclairage auquel vous avez affaire est plus important que sa quantité. Un réglage de la balance des blancs, disposnible sur certains téléphones, peut alors vous permettre d’améliorer vos photos. Les photographes expérimentés utilisent des cartons blancs ou gris vierges pour évaluer la balance des blancs. Tout le monde n’a pas le temps ni l’envie d’utiliser cette méthode pour prendre un instantané. Si c’est votre cas, vous pouvez tout simplement conserver le réglage par défaut. En revanche, si celui-ci ne compense pas correctement l’éclairage et si vous avez deux minutes, vous pouvez utiliser la même technique que les professionnels :

1. placez un carton ou un papier blanc devant vous ;
2. mettez-vous en mode photo ;
3. observez le carton blanc sur l’écran ;
4. s’il apparaît légèrement coloré (trop jaune ou trop rouge, par exemple), accédez aux paramètres de balance des blancs de votre appareil et appliquez différents réglages jusqu’à ce que le carton paraisse aussi blanc que possible.

•  Éviter les contre-jours (bon aujourd’hui les modes HDR nous aident bien)
Avant de prendre un cliché, pensez à l’endroit d’où provient la source lumineuse. Lorsqu’elle se trouve derrière votre sujet, celui-ci apparaîtra trop foncé, en contre-jour. Les appareils photo dotés d’un flash d’appoint peuvent compenser cette difficulté, mais les téléphones avec appareil photo intégré (même ceux qui intègrent un flash) sont dépourvus d’une telle fonctionnalité. À moins que vous ne vouliez photographier une silhouette, il est donc préférable que la lumière se trouve derrière vous et non derrière votre sujet.

•  Rester proche du sujet
Les téléphones avec appareil photo intégré utilisent un objectif à foyer fixe et leur distance focale (distance qui sépare le centre optique de l’objectif de l’endroit où s’effectue la mise au point de l’image) est très courte, de quelques millimètres à peine. Alors que pour un appareil 35 mm, une distance focale de 50 mm est considérée comme normale. Cela signifie que l’objectif peut capturer des détails en largeur mais pas en profondeur. Si votre sujet est trop éloigné, il apparaîtra très petit. Il est donc préférable qu’il ne se trouve pas à plus de 1 m de l’appareil.

•  Éviter de zoomer
Les fabricants de téléphones avec appareil photo intégré, de même que les fabricants d’appareils numériques, aiment vanter les capacités de leurs produits en matière de zoom numérique. Au moins les appareils numériques disposent-ils d’un zoom optique, lequel utilise en fait l’optique de l’objectif pour rapprocher le sujet. En revanche, ce n’est pas le cas des appareils photo des mobiles. Compte tenu de leur plage focale limitée, vous serez peut-être tenté d’utiliser cette fonctionnalité pour photographier des objets éloignés. Or, non seulement la qualité de l’image s’en trouvera dégradée, mais vous ne pourrez utiliser le zoom numérique que lorsque l’appareil sera paramétré sur une résolution de photo inférieure, d’où une image plus petite.

Et le classement de 2004 : le K700i de Sony Ericson, le LG G7200 et le Nokia 7610 avec un capteur 1megapixel.

3 ans plus tard naissait le N95 de Nokia. Et Apple lançait son iPhone.

Aujourd’hui, Sony, LG, Apple, Samsung, Asus et HTC se partagent le marché des Photophones.

Nokia n’existe plus, alors que c’était le constructeur le plus innovant et le plus emblématique.


Also published on Medium.

Laissez votre réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *