Téléphone a tous faire ou presque

Le poste de radio est vital

catastrophe naturelleAu delà des considérations économiques, il y a souvent des considérations humaines qui devraient être prioritaires.

Dans le cas de catastrophe naturelle, il est recommander d’avoir un certain comportement :

a) Indispensable :

– eau potable pour 2 à 3 semaines (compter un litre par jour par personne)
– vivres, pour 2 à 3 semaines (constituer des rations individuelles facilement transportables pour 2 ou 3 jours)
– couvertures, vêtements de pluies, vêtements chauds…
– récepteur radio portatif avec piles de rechange.
– trousse de premiers soins
– lampe de poche avec piles de rechange

b) Conseillé :

– boîte à outils (clef à molette, masse, marteau, clous , tenailles, pinces, couteaux…)
– réchaud à gaz ou à alcool solidifié de camping, charbon de bois…
– allumettes, briquets
– cordes de 8 à 20 mètres de long

c) Éventuellement :

– extincteur en état de marche
– échelle
– eau à usage ménager pour quelques jours
– récipients (seau, bassine, poche en plastique de 5 à 20 litres de contenance…)
– bâches en plastiques de 10 à 25 m2

Les deux points qui nous intéressent ici sont ceux en caractères gras et soulignés.

Une radio ou pas

Voici la représentation des ces deux points soulignés. Enfin presque. Le téléphone de gauche (iPhone pour ne pas le citer) propose une lampe torche, mais pas de radio.

Le téléphone de droite (Sony xperia Z3) propose une lampe torche et un récepteur de radio portatif.

Les constructeurs de mobiles haut de gamme proposent de moins en moins de récepteur FM dans leur produit. Apple et Samsung pour ne citer que les deux plus gros fabricants.

Parce qu’ils n’ont pas pu développer un modèle économique leur permettant de tirer profit de cette technologie ?

Pourtant, un récepteur de radio FM dans un téléphone a beaucoup d’avantages par rapport à une application se connectant à internet pour écouter la radio.

La radio FM est un signal broadcasté qui délivre un son de très bonne qualité par rapport au streaming. Certe, la bande passante d’un signal FM est limité en bande passante, mais il est moins compressé qu’un son MP3 à 128kilobits.

Et comme l’audio est reçu via le récepteur FM, au lieu du réseau IP, la batterie est moins sollicitée et vous ne consommer pas de données.

Votre écoute de la radio est donc gratuite, anonyme et vraiment illimitée.

Heureusement que Nokia, Sony, LG, HTC et les autres ne suivent pas cette tendance.

Et je suis sur qu’en combinant différentes technologies et différents support, les telco et fabricants de smartphone, avec un peu d’imagination, peuvent trouver une économie a cette technologie.

Je vous donne une piste…

Et aux gouvernements sensés nous protéger, il serai peut-être judicieux de réfléchir à une directive Européenne incitant fortement les constructeurs à être plus « civiques » et de fournir dans l’objet, possédé par la quasi totalité de leur électeurs, un récepteur radio broadcast permettant de garder le lien avec la civilisation.

A suivre.


Also published on Medium.

Laissez votre réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *